Boucherie du Limousin en Essonne : Achat de bêtes de concours

« J’achète sur les marchés aux bestiaux régionaux comme à SaintLéonard-de-Noblat (Limousin), et je travaille avec une dizaine d’éleveurs locaux qui me réservent leurs meilleures bêtes.

À 52 ans, Thierry Didier Defresse, le patron de la boucherie du Limousin à Sainte-Geneviève des-Bois, totalise presque quarante ans de métier et de passion pour la viande de très haute qualité. Article publié dans Essonne Réussir N° 142.

La boucherie du Limousin Didier de Fresse achète régulièrement des vaches limousines de premier prix aux ventes aux enchères qui se trouvent à Saint Léonard de Noblat

Vous voulez déguster cette viande de première qualité, contactez-nous ou passez nous voir à notre magasin de Sainte Geneviève des Bois ou sur nos places de marchés : 01 69 04 00 64

La boucherie du Limousin en Essonne. Un choix : la très haute qualité

Article de Essonne Réussir N°142

À52 ans, Thierry Didier Defresse, le patron de la boucherie du Limousin à Sainte-Geneviève des-Bois, totalise presque quarante ans de métier et de passion pour la viande de très haute qualité.

Alors que la plupart de ses collègues se fournissent au MIN de Rungis, Thierry Didier Defresse, lui, prend, au moins deux fois par mois, la route du Limousin pour choisir ses bêtes.

« J’achète sur les marchés aux bestiaux régionaux comme à SaintLéonard-de-Noblat (Limousin), et je travaille avec une dizaine d’éleveurs locaux qui me réservent leurs meilleures bêtes. C’est le seul moyen d’avoir de la viande de qualité  », explique M. Defresse. Méticuleux, exigeant, le commerçant Génovéfain ne sélectionne que du premier choix, la plupart du temps des animaux sortis en tête des concours.

Sur les murs de sa boutique il expose, d’ailleurs, ces fameuses plaques de fer colorées attribuées aux bêtes primées dans les concours. Le magasin, moderne et fonctionnel, a été inauguré en juin. Cette ouverture constitue une nouvelle étape dans le développement de la boucherie qui ne travaillait jusqu’alors que sur les marchés de Sainte-Geneviève-des-Bois et de Garches (Hautsde-Seine).

« Nous avons ouvert la boutique pour que nos clients puissent nous trouver toute la semaine. Pour moi c’est aussi moins fatiguant », précise le patron de la boucherie du Limousin. Sur ses étals de marché comme en magasin, le commerçant propose aussi du porc, du veau et de l’agneau du Mont-Saint-Michel, “le meilleur de tous”, selon le patron.

Au salon de l’Agriculture 2013, Thierry Didier Defresse s’est même offert le luxe d’acheter aux enchères 20000 euros une vache limousine d’exception. « C’était une belle cularde, une bête que je n’aurais peut-être qu’une fois dans ma vie! », assure-t-il.

P. Desavie

Les commentaires sont fermés.